Modélisation subjective – Audiovisuel / Photographie / Illustration

Titre du projet : Modélisation subjective (poursuite du projet)

Catégorie du projet : Audiovisuel – Photographie – Illustration

Présentation courte : Sur la trajectoire de paysages à l’épreuve du dessin – De la perception à l’ère des nouvelles technologies.
Sur d’autres parcelles. En lien avec l’histoire environnementale et écologique des lieux – chocs climatiques.

Résumé : La capture de parties de l’espace terrestre est née, dans mon travail, de la conjonction de plusieurs facteurs parmi lesquels l’étude continue de l’œuvre des anciens quant à leur réflexion sur le paysage. Cet exercice jamais achevé est de parvenir à les percevoir aujourd’hui à ma manière via une pratique pluridisciplinaire dont le média majeur est le dessin. Ce dernier est augmenté de la prise de vue photographique comme pratique du souvenir ou de la prise de notes, l’ensemble diffusé en partie par des productions touchant à la microédition ainsi que l’exposition au sens large.
Étude des modes de perception – analyse des systèmes mémoriels complémentaires (réels et virtuels), dépassant le seul stockage de données (photo et vidéo via l’usage du drone notamment) – nés à l’ère des technologies numériques par la traduction exclusivement graphique de captures de parties choisies de l’espace terrestre situées au cœur de l’Eurorégion Nord. Projet soutenu par La Chambre d’Eau au Favril dans le cadre de la Biennale Watch this space #8 organisée par le réseau Cinquante°Nord.

Ambition : Poursuivre l’étude des perceptions que les nouvelles technologies numériques avancent. Via des technologies de pointe (aéromodélisme). Développement d’une pratique professionnelle.

Projet proposé par : Estelle Lebrun

Formation : Dernier diplôme obtenu : Master II Gestion Culturelle Appliquée

Structure : La Chambre d’eau

Découvrez ici notre article sur le projet pour en savoir plus !


Capture d’écran 2015-05-17 à 18.51.28

capture-d écran-2015-04-15-à-12.48.43



Laisser un commentaire